mardi 24 juin 2014

Quelques idées de lectures pour les vacances

Ca y est, j'ai pris un peu d'avance et ai dévoré ces derniers jours plusieurs livres qui font des lectures de vacances au top quand on a envie de passer un bon moment, léger et qui met de bonne humeur !

Je partage mes coups de coeur avec vous et remercie au passage une de mes voisines qui m'a gentiment conseiller ce premier roman ;

- La véritable vie amoureuse de mes amis en ce moment précis, Francis Dannemark, chez Robert Laffon

Un roman paisible, bienveillant et chaleureux. Un roman d’amitié, d’amour et de cinéma. Roman comme une bulle de chaleur, de partage et d’affection : ambiance feu ouvert, repas partagé entre amis - tous dans la cinquantaine -, des citadins aux rêves de villageois – braises amoureuses muées en tendresse amicale. Et puis les soirées ciné-club tel un rituel qui scande le cours du temps et organise le roman. Histoire d’une maison aussi qui se déglingue, vieille bâtisse à la chaudière poussive et caves inondées, tandis que dehors la neige et le froid, la tempête ; maison médicale un peu naufragée et qui a elle-même besoin de soins. Les amoureux du cinéma et les autres, y trouveront des références classiques ou moins classiques, qui vous donneront envie de retourner devant votre écran 


Max a une cinquantaine d'années. Veuf et père de deux enfants, il exerce le métier de psychologue. La vaste maison où il vit est pleine de charme mais délabrée. Sous le nom de « La Maison aux bons soins », il y avait rassemblé des médecins et des praticiens du bien-être, mais il ne reste plus grand-chose aujourd'hui de ce trop beau projet. Et Max s'inquiète. Il est incapable de payer les nombreuses réparations urgentes qui s'imposent, il n'a pas de nouvelles perspectives et il ne lui reste que quelques semaines pour prendre des décisions et trouver des solutions. En attendant, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, Max continue à accueillir chez lui chaque mercredi soir les membres de son ciné-club : sept femmes et son vieil ami Jean-François, grand amateur de comédies de l'âge d'or du cinéma américain et animateur passionné de leurs soirées. Leur bonheur partagé est de se laisser emporter par la magie de films qui rendent plus léger le cours des jours. Et aussi de parler de l'amour, qui leur a souvent joué des tours mais dont ils attendent, sans trop oser le dire ou même le savoir, qu'il retrouve une place dans leur vie. À ce groupe chaleureux de cinéphiles enthousiastes va se joindre une dixième personne, Felisa, une femme mystérieuse venue au départ pour consulter Max. Avec ses dons de guérisseuse, de voyante peut-être, qui est-elle ? Une folle ou une fée ? Toujours est-il que, peu à peu, tandis que l'on chemine vers l'été, la vie de chacun va changer de couleur.

- Les Suprêmes, Edward Kelsey Moore, chez Actes Sud

A mi-chemin entre la couleur des sentiments et Beignets de tomates vertes, comme le dit si bien Clarabel dans son blog. Un joli univers, bouillonnant de vie et d'humanité. On sourit beaucoup, parfois on a le cœur gros, mais c'est juste un trop-plein d'amour. Cela déborde de partout, c'est touchant, léger, doux et attendrissant. Difficile à résumer, mais cette lecture est un remède miracle contre les baisse de régime, moral en berne, coup de mou et autre sensation vagabonde.

Elles se sont rencontrées dans les années 1960 et ne se sont plus jamais quittées : tout le monde les appelle “les Suprêmes”, en hommage au célèbre groupe des années 1970. Complices dans le bonheur comme dans l'adversité, ces trois irrésistibles “quinquas” afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont fait d'un des restaurants de leur petite ville de l'Indiana, longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles élaborent leurs stratégies de survie et se gavent de poulet frit.

- Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom, Barbara Constantine, Calmann-Lévy


Comme tout les autres livres de cet auteur, j'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai lu quasiment d'une traite. Barbara Constantine distille ses ondes positives jusqu’à nous pour nous faire voir les choses de façon différente. On se prend d’affection pour ce petit bonhomme qui cherche toujours à faire plaisir à son entourage et qui gère des problèmes d’adultes avec beaucoup de courage, sans se plaindre. J’ai adoré Archibald et Odette, les voisins anglais chez qui Tom vole pommes de terre et carottes, qui prennent la chose avec philosophie et humour. Madeleine, qui a retrouvé un petit-fils attentionné en la personne de Tom, lui inculque les bonnes pratiques de jardinage tandis que Samy, bien décidé à repartir du bon pied après quelques erreurs, s’intègre à notre petit comité, à la recherche d’une nouvelle famille. Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. Seule Joss, paumée et irresponsable, fait peine à voir. Au fil du roman, c’est toute une petite famille qui s’est reconstituée, cahin-caha, pour le bonheur de chacun de ses membres. Et quand arrive la fin de cette belle histoire, on n’a qu’une envie : en lire plus et continuer d’accompagner Tom, Joss, Samy et Madeleine.

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins... Mais comme il a peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu’elle n’arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n'était pas passé par là...

- Demain est un autre jour, Lori Nelson Spielman, Pocket 

J'en suis à la 3ème page mais l'idée me plaît, et ce livre m'a été conseillé par la libraire de La Libraire de La Licorne...

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu'elle va tout naturellement hériter de l'empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur. Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu'elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. Ainsi, elle n'a pas été oubliée par le testament, mais rien ne lui reviendra si, au bout d'un an, elle n'a pas accompli ses rêves d'adolescence.
Le problème, c'est que la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et que ses rêves d'adulte sont bien différents. Enseigner ? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable et ses stock options pour aller batailler avec des enfants rebelles dans une salle de classe. Avoir un bébé ? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façons Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s'y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que.... Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d'imaginer ce qui l'attend.

Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d'une traite.

Et surtout, n'hésitez pas à partager vos bonnes idées de lectures, je suis toujours preneuse !!!

mardi 10 juin 2014

Patricia Blanchet, l'e-shop!



Ca y est, elle l'a fait ! 
L'e-shop de Patricia Blanchet est en ligne depuis le 6 juin !!!!

J'adore, je les veux toutes ! 












Et vous, lesquelles préférez-vous?


video

Pour accéder à l'e-shop, c'est par ici; patriciablanchet.com